Le métier de coiffeur

Que fait-il ?

Spécialiste des cheveux, des plus frisés aux plus raides, le coiffeur conseille ses clients. Il met au service de leur bien-être sa technique, sa créativité et son écoute.

De plus en plus, il conseille sur le soin et l’entretien à apporter aux cheveux. Il propose à la vente des produits capillaires, ainsi que des accessoires pour les cheveux.

Comment travaille-t-il ?

Le CAP coiffeur est le minimum requis pour exercer le métier. Il se prépare après la troisième, en 2 ans. Le BP, option coloriste permanentiste ou styliste visagiste, est obligatoire pour ouvrir son salon de coiffure. Il se déroule également sur 2 ans.

Au cours de ses études, l’apprenti coiffeur peut se spécialiser en devenant styliste visagiste ou coloriste permanentiste.

Le styliste visagiste après avoir fait un shampooing et démêlé les cheveux de son client observe la forme de son visage et lui propose la coupe la mieux adaptée à l’aide de ciseaux, tondeuse ou sculpteur.

Le coloriste permanentiste intervient pour appliquer des produits naturels ou chimiques afin de colorer, décolorer, lisser, friser. Une fois ces techniques effectuées le coloriste permanentiste termine son travail par un coiffage (brushing par exemple) à l’aide de brosses et produits spécifiques au coiffage.

Où exerce-t-il ?

Salarié, il peut travailler aussi bien dans un salon indépendant que dans une franchise. De plus en plus de salons créent une ambiance et une atmosphère spécifiques. Le salon (décoration, style, musique éventuelle…) devient alors un espace de création dans lequelle le coiffeur s’inscrit en véritable artiste !

Artisan, il possède son ou ses salons en nom propre mais il peut également créer une ou plusieurs sociétés de type SARL pour gérer ses affaires.
De nombreux diplômés ont cet objectif.

Formations de perfectionnement destinées aux professionnels en activités

VOUS ÊTES EN ACTIVITÉ

Vous souhaitez développer votre activité et acquérir les dernières tendances (coupe, coiffage, couleurs et techniques de mèches).
Vous souhaitez proposer des services complémentaires (massages détentes, relooking, tribales…) et vous souhaitez accroître la maîtrise technique de cette offre et la valoriser dans votre salon.
Vous voulez amplifier la maîtrise de votre activité : management d’équipe, organisation des équipes, optimisation du tutorat de vos salariés en contrat de professionnalisation, merchandising afin d’augmenter les performances de votre salon.

VOUS SOUHAITEZ REPRENDRE UNE ACTIVITÉ

Vous avez validé un diplôme (CAP ou BREVET), vous souhaitez vous remettre à niveau suite à une période d’interruption dans votre pratique professionnelle de la coiffure.
Vous n’avez pas validé votre BREVET, vous aimeriez bénéficiez d’une session de formation intensive afin de représenter ce diplôme.

SESSIONS À PROPOSER

Remise à niveau coupe homme et femme :

Cette formation vous permet de revoir les bases de la coupe féminine et masculine, pour vous remettre à niveau et perfectionner votre technique.

Remise à niveau technique, base coloration et mèches :

Si vous avez besoin de perfectionner vos gestes pour les techniques de coloration et mèches, cette formation est faite pour vous.

Stage chignon :

Ce stage reprend les techniques pour exécuter au mieux tout type de chignon, souvent demandé pour des prestations événementielles.

Auto-maquillage et mise en valeur :

La formation auto-maquillage aborde les bases des techniques de maquillage et permet d’apprendre à se maquiller soi-même.

Envie de poursuivre en BP Coiffure ?

Le Brevet Professionnel Coiffure est un diplôme d’État. Il est nécessaire d’avoir obtenu le CAP Coiffure pour pouvoir le présenter et d’avoir une expérience professionnelle de deux ans.
Il atteste une haute qualification dans l’exercice de l’activité professionnelle de la coiffure. Élément très important, il donne la possibilité à son titulaire de gérer son propre salon ou de bénéficier du statut de manager de salon, coiffeur confirmé, gérant technique de salon ou responsable technique.

Qu’est-ce que le contrat de professionnalisation ?

Le contrat de professionnalisation remplace les contrats de qualification et d’adaptation. Le titulaire du CAP Coiffure qui prépare le BP a dans ce cas le statut de salarié. La période d’apprentissage est donc rémunérée. Les rémunérations peuvent être supérieures à celles proposées par le contrat d’apprentissage.
Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance à durée déterminée ou indéterminée avec une action de professionnalisation. Il doit dans tous les cas être établi par écrit.
Peuvent être embauchés dans le cadre d’un contrat de professionnalisation : les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, qui peuvent ainsi compléter leur formation initiale ; les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus.
Peuvent conclure des contrats de professionnalisation tous les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle continue.
L’employeur s’engage à assurer aux bénéficiaires d’un contrat de professionnalisation une formation leur permettant d’acquérir une qualification professionnelle et à leur fournir un emploi en relation avec cet objectif pendant la durée du contrat à durée déterminée ou de l’action de professionnalisation dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée. De son côté, le titulaire du contrat s’engage à travailler pour le compte de cet employeur et à suivre la formation prévue au contrat.

Brevet Professionnel (réforme 2011)

Le Brevet Professionnel est réformé depuis septembre 2011. Les deux options, styliste-visagiste et coloriste-permanentiste, ont disparu. Cette réforme tend à moderniser ce diplôme et à répondre aux évolutions du monde de la coiffure.
Ainsi dans le domaine professionnel pratique une épreuve optionnelle a été mise en place. Cette épreuve propose au choix du candidat la coiffure événementielle ou la coupe homme et entretien système pilo-facial.

ÉPREUVES PRATIQUES DU BREVET PROFESSIONNEL

E 1 – CRÉATION, COULEUR, COUPE, et COIFFAGE
E 2 – MODIFICATION DURABLE DE LA FORME
E 3 – ÉPREUVE PROFESSIONNELLE OPTIONNELLE
Au choix du candidat

U 30 A Coiffure événementielle.
U 30 B Coupe homme et entretien du système pilo-facial.

ÉPREUVES THÉORIQUES DU BREVET PROFESSIONNEL

E 4 – GESTION DE L’ENTREPRISE

  • U 41 Vente conseil.
  • U 42 Management et gestion d’un salon.

E 5 – SCIENCES TECHNOLOGIES ET ARTS APPLIQUÉS

  • U 51 Sciences et technologie.
  • U 52 Arts appliqués à la profession.

E 6 – EXPRESSION FRANÇAISE ET OUVERTURE SUR LE MONDE

CAP Coiffure

Le CAP Coiffure est un diplôme d’État. C’est la première marche de la qualification.
Le titulaire du CAP est un professionnel qualifié qui peut exercer le métier de coiffeur. Compétent dans les techniques, de coupe, de mise en forme et de coiffage de la chevelure il est également compétent dans les techniques d’hygiène et de soins associées à la coiffure. Les prestations de services et la vente de produits capillaires (Shampooing et soins) font également partie des compétences qu’il acquiert et qui sont de plus en plus attendus par les professionnels.

C.A.P d’ETAT en 1, 2 ou 3 ANS

ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

EP 1 – COUPE ET COIFFAGE HOMME :

Shampooing.
Coupe dégradée (fondu de nuque, tour d’oreilles).
PSE
EP 2 – COUPE, FORME, COULEUR :

PRATIQUE

Enroulage de permanente froide.
Coupe.
Mise en forme et coiffage.

BIOLOGIE GÉNÉRALE ET BIOLOGIE APPLIQUÉE

Constituant de la matière vivante.
Organisation cellulaire et tissulaire des êtres vivants.
Fonction de relation.
Fonction de nutrition.
Maintien de l’intégrité de l’organisme.
La peau et les phanères.
Anatomie et morphologie de la tête.

TECHNOLOGIE des TRAVAUX

Réglementation des produits cosmétiques et des produits d’hygiène corporelle.
Propriétés physiques et chimiques des actifs utilisées lors de la fabrication des produits capillaires.
Nature et rôle des matières utilisées dans les produits capillaires.
Les produits capillaires.

TECHNOLOGIE des MATÉRIELS

Etude technologique des appareils.
Etude technologique des accessoires;
Etude technologique des outils et instruments.

TECHNIQUES PROFESSIONNELLES

Techniques utilisant des produits d’hygiène ou des produits de soins capillaires.
Techniques de modification : de la couleur des cheveux, de la forme des cheveux (durable), de la forme des cheveux (temporaire).
Techniques de séchage, de coupe, de coiffage.

VENTE des PRODUITS et des SERVICES

Connaissance commerciale des produits et des services.
Réglementation relative : au produits capillaires, à la publicité des produits et des services.
Présentation des produits et services.
Techniques de vente.
Fiche technique.

CONNAISSANCE des MILIEUX du TRAVAIL

Connaissance de l’entreprise.
Outils et techniques d’information, de communication, de gestion.
Locaux professionnels.
Hygiène en milieu professionnel.
Réglementation relative à la profession de coiffeur.

EP 3 – COMMUNICATION (oral) :

Accueillir.
Recevoir et transmettre un message
Identifier les besoins du client.

EP 4 – ART APPLIQUES (DESSIN) :

Moyen et de traduction et d’expression.
Histoire de la coiffure.
Communication visuelle et publicitaire.

ENSEIGNEMENT GÉNÉRALISTE

EG 1 – FRANÇAIS – HISTOIRE GÉOGRAPHIE
EG 2 – MATHÉMATIQUES – SCIENCES – PHYSIQUE – CHIMIE
EG 3 – EPS

DOUBLE CAP : coiffure et esthétique

Pourquoi choisir entre l’esthétique et la coiffure ? De plus en plus d’établissements proposent des services de beauté et de bien-être dans les deux domaines de compétences : coiffure et esthétique. Les profils de double compétence sont donc recherchés.

Pour qui ?

Les titulaires d’un diplôme d’état français : CAP, BEP, BAC ou plus

Pourquoi ?

  • Se construire un avenir professionnel
  • Une reconversion professionnelle
  • Une création d’entreprise

Obtenez en 10 mois la double compétence

Le déroulement

Septembre :
Débutez votre formation par 6 semaines de pratique intensive en coiffure et esthétique pour bien choisir votre premier domaine de compétences.

Novembre :
Vous vous inscrivez au CAP coiffure* ou CAP esthétique*. Vous commencez vos 12 semaines de stage dans le premier domaine de compétence choisi.

De novembre à mai :
Alternance de cours et de stages. Vous suivez votre formation de double compétences en esthétique et en coiffure.

Mai et juin :
Au bout de 10 mois, vous passez le premier CAP* choisi. Vous recevez l’attestation de la formation de préparation double compétences en esthétique et en coiffure.

Complétez vos validations

Le déroulement

De septembre à mai :
Vous vous perfectionnez en vue de passer votre deuxième CAP : 1 lundi par mois à l’école.

Mai et juin :
Examen* du second CAP choisi.

École de beauté ou collège traditionnel

De nombreux facteurs doivent être pris en compte lors du choix de vos études après le lycée. Les universités décernent des diplômes qui peuvent aider les personnes à obtenir de bons postes dans leur domaine, mais les universités coûtent généralement très cher et ne proposent même pas un programme qui vous passionne. Les écoles de beauté peuvent vous permettre d’obtenir une formation professionnelle pour une carrière que vous aimez et avec laquelle vous pouvez bien gagner votre vie. De plus, les universités n’enseignent souvent pas les compétences professionnelles, mais se concentrent sur les apprentissages scolaires, ce qui peut rendre difficile la recherche d’un emploi après l’obtention du diplôme. Les étudiants en institut de beauté passent beaucoup de temps à apprendre en pratiquant dans le salon. Le passage d’étudiant à styliste après l’obtention du diplôme est souvent facile!

Les programmes de cosmétologie, d’esthétique et d’ongles dans les écoles d’esthétique coûtent souvent beaucoup moins cher qu’un collège traditionnel. Même un diplôme d’associé prend généralement deux années complètes à compléter, et encore moins un baccalauréat qui peut durer quatre ans ou plus. Les étudiants des écoles de beauté obtiennent souvent leur diplôme dans un an ou moins, selon leur emploi du temps. De plus, les frais de scolarité en institut de beauté coûtent généralement une fraction du coût d’un diplôme de quatre ans. Les écoles de beauté comme Avalon offrent même de nombreuses options d’aide financière similaires à celles d’une université ou d’un collège communautaire.

Faire le choix

Comment savoir si une carrière en cosmétologie, en esthétique ou en ongles vous convient? Prendre la décision peut être difficile, mais visiter l’école de beauté qui vous intéresse peut vous aider à vous décider. Vous pouvez vous faire une idée de l’école, des élèves et du personnel pour vous aider à vous faire une idée de ce à quoi l’école ressemblera. Différents types de personnes peuvent devenir des professionnels de la beauté renommés. Assurez-vous donc de parler à un conseiller en admission ou à un conseiller professionnel de l’école de beauté afin qu’il puisse vous aider à identifier certains de vos traits qui pourraient faire de vous un cosmétologue fantastique .

Décider entre l’université et n’importe quelle école de métiers peut être difficile, surtout si vos parents ou votre famille ne s’y attendent pas. Tout le monde a des idées et des idées différentes sur l’école de beauté et sur ce qu’elle peut faire pour vous. Le meilleur moyen d’aider les gens à en apprendre davantage sur le métier qui vous intéresse est de les accompagner tout au long de votre visite de l’école. Si votre famille ou vos amis vous voient enthousiasmés par votre éducation à l’école de beauté, il leur sera beaucoup plus facile de vous soutenir! Si vous devez donner des raisons de fréquenter une école de cosmétologie, voici une liste de nos huit meilleurs .

Explorez votre avenir aujourd’hui

Si vous avez du mal à décider de votre carrière après le lycée, nous pouvons vous aider à prendre une décision! De nombreux visiteurs sont en mesure de déterminer immédiatement si l’école de beauté leur convient lorsqu’ils visitent l’école de cosmétologie d’Avalon. Il aide également la plupart des gens à choisir l’école de beauté qui leur convient le mieux, car il existe généralement de nombreuses options. Contactez-nous pour en savoir plus sur Avalon aujourd’hui, et nous vous organiserons une visite de notre école!