Envie de poursuivre en BP Coiffure ?

Le Brevet Professionnel Coiffure est un diplôme d’État. Il est nécessaire d’avoir obtenu le CAP Coiffure pour pouvoir le présenter et d’avoir une expérience professionnelle de deux ans.
Il atteste une haute qualification dans l’exercice de l’activité professionnelle de la coiffure. Élément très important, il donne la possibilité à son titulaire de gérer son propre salon ou de bénéficier du statut de manager de salon, coiffeur confirmé, gérant technique de salon ou responsable technique.

Qu’est-ce que le contrat de professionnalisation ?

Le contrat de professionnalisation remplace les contrats de qualification et d’adaptation. Le titulaire du CAP Coiffure qui prépare le BP a dans ce cas le statut de salarié. La période d’apprentissage est donc rémunérée. Les rémunérations peuvent être supérieures à celles proposées par le contrat d’apprentissage.
Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance à durée déterminée ou indéterminée avec une action de professionnalisation. Il doit dans tous les cas être établi par écrit.
Peuvent être embauchés dans le cadre d’un contrat de professionnalisation : les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, qui peuvent ainsi compléter leur formation initiale ; les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus.
Peuvent conclure des contrats de professionnalisation tous les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle continue.
L’employeur s’engage à assurer aux bénéficiaires d’un contrat de professionnalisation une formation leur permettant d’acquérir une qualification professionnelle et à leur fournir un emploi en relation avec cet objectif pendant la durée du contrat à durée déterminée ou de l’action de professionnalisation dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée. De son côté, le titulaire du contrat s’engage à travailler pour le compte de cet employeur et à suivre la formation prévue au contrat.

Brevet Professionnel (réforme 2011)

Le Brevet Professionnel est réformé depuis septembre 2011. Les deux options, styliste-visagiste et coloriste-permanentiste, ont disparu. Cette réforme tend à moderniser ce diplôme et à répondre aux évolutions du monde de la coiffure.
Ainsi dans le domaine professionnel pratique une épreuve optionnelle a été mise en place. Cette épreuve propose au choix du candidat la coiffure événementielle ou la coupe homme et entretien système pilo-facial.

ÉPREUVES PRATIQUES DU BREVET PROFESSIONNEL

E 1 – CRÉATION, COULEUR, COUPE, et COIFFAGE
E 2 – MODIFICATION DURABLE DE LA FORME
E 3 – ÉPREUVE PROFESSIONNELLE OPTIONNELLE
Au choix du candidat

U 30 A Coiffure événementielle.
U 30 B Coupe homme et entretien du système pilo-facial.

ÉPREUVES THÉORIQUES DU BREVET PROFESSIONNEL

E 4 – GESTION DE L’ENTREPRISE

  • U 41 Vente conseil.
  • U 42 Management et gestion d’un salon.

E 5 – SCIENCES TECHNOLOGIES ET ARTS APPLIQUÉS

  • U 51 Sciences et technologie.
  • U 52 Arts appliqués à la profession.

E 6 – EXPRESSION FRANÇAISE ET OUVERTURE SUR LE MONDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *