Formation et diplôme pour devenir prothésiste ongulaire

Le prothésiste ongulaire est celui ou celle qui se charge de poser, d’enlever et de décorer les faux ongles dans un salon de manucure ou de pédicure. Les personnes qui sont diplômées dans ce domaine sont très recherchées au niveau des salons et institutions de beauté. Mais où peut-on donc se former sur ce métier? En France, plusieurs établissements existent pouvant former des gens ayant un BAC pro ou un BTS ou même un CAP. Dans certains cas, la formation peut se présenter sous forme d’un stage pratique sur une période déterminée.

Les types de formation existante

Plusieurs types de formation existent pour devenir prothésiste ongulaire. Tout d’abord, si la personne a déjà suivi un cursus dans le domaine de l’esthétique ou le cosmétique, avoir un CAP ou un BTS est utile pour poursuivre avec un module spécifique. Les formations existent sous forme directe ou à distance. Pour les formations directes, l’acquisition des notions et les stages pratiques sont importantes. Pour les formations à distance par contre, des conseils et des accompagnements sont réalisés par des coaches pour faciliter l’assimilation des cours. La durée d’une formation peut varier de quelques jours à 6 mois en fonction du type de formation.

Les établissements de formation

Sur internet, plusieurs établissements proposent des formations à distance pour devenir prothésiste ongulaire. Parmi ces établissements,  il y a des grands groupes qui proposent une infinité de formations à distance dans le domaine de l’esthétique grâce à plusieurs centres de formation qui font partie de ces groupes. Il existe également des centres de formation qui proposent plusieurs modules de formation tous autant variés et dans différents domaines allant de la finance à la santé, en passant par la beauté. Certains instituts de beauté peuvent également organiser des formations sur le métier sans pour autant délivrer des diplômes ou des certificats. Enfin, il y a les centres qui se spécialisent vraiment dans la formation pour devenir prothésiste ongulaire.

Les débouchés du métier

Une fois devenue prothésiste ongulaire, une personne peut travailler comme salariée dans des instituts de beauté, des centres de soin ou dans des salons de coiffure avec manucure et pédicure. Elle peut également avoir un statut de micro-entrepreneur. Dans ce cas-là, avoir un diplôme n’est pas primordial, il suffit que la personne ait suivi un Stage de Préparation à l’Installation (SPI) qui dure pendant 5 jours, puis elle doit s’immatriculer auprès du répertoire des métiers. Pour cette option, elle doit acheter elle-même son kit matériel.

Conseils pour réaliser un maquillage de tapis rouge
Top des qualités requises pour devenir conseiller en image