Suivre une formation pour devenir barbier

CAP esthétique

Avec un CAP esthétique, la profession de barbier peut être exercée dans les règles de l’art au sein d’un institut de beauté ou d’un salon de coiffure pour messieurs. Ce diplôme qualifiant permet de maîtriser tous les gestes techniques propres à ce métier redevenu plus tendance que jamais. Un certificat pour devenir barbier

Le rôle de ce professionnel réclame des compétences variées. Il doit savoir raser de manière traditionnelle au moyen d’un rasoir coupe-chou et manier le blaireau. Un barbier doit aussi savoir tailler et donner la forme souhaitée à la barbe et à la moustache de ses clients. Ces derniers désirant une prestation sur mesure, un bon barbier aura à cœur d’adapter cette forme à la morphologie de chaque client. Pour obtenir un résultat aussi réussi que possible, il doit veiller à fournir des soins esthétiques qui complètent une taille de barbe, à savoir un gommage, un masque ou une hydratation de la peau grâce à une crème. Une formation pour devenir barbier inclut l’apprentissage de tous ces gestes professionnels. L’enseignement fourni permet aussi au futur barbier de pouvoir conseiller sa clientèle en termes d’entretien de la moustache, du bouc mais aussi de soins de la peau. Il est possible de préparer son CAP esthétique à distance chez soi, à son rythme tout en bénéficiant d’un suivi pédagogique de qualité.

Un enseignement complet et validé

Un cap esthétique se prépare en 2 ans, après la classe de 3e. Ce diplôme donne la possibilité de devenir salarié dans un institut de beauté ou bien de travailler à son compte. Mieux vaut avoir le sens du contact afin de fidéliser sa clientèle et de pouvoir s’adapter à ses attentes. Une fois ce CAP obtenu, il faut continuer à se tenir au courant des nouveautés dans le monde des cosmétiques pour être en mesure de conseiller de bons produits de soin. Un barbier bien formé grâce à un CAP esthétique par correspondance a des notions approfondies en dermatologie. Il sait définir le type de peau de son client et lui proposer la prestation adaptée : gommage, soin anti-vieillissement. Précautionneux et professionnel, le barbier manipule les rasoirs prudemment mais avec dextérité. Il s’agit d’un spécialiste de la coupe et de la mise en beauté de toutes les morphologies. Traditionnellement, les coiffeurs se chargeaient de cette mission. Désormais, la barbe et la moustache sont des spécialités à part entière.

Savoir créer le look idoine

La formation d’un futur barbier via un cap esthétique par correspondance lui permet de proposer le style de barbe qui convient à son client. Ce dernier, quelle que soit la forme de son visage, doit sortir de la boutique avec un look sur mesure, qui flatte son apparence. Pour les visages carrés, le bouc comme la barbichette sont conseillés. Il vaut mieux raser en conservant une pilosité courte sur les côtés. Les visages ronds ont tout intérêt à adopter un rasage en angle le long de pommettes, avec une pilosité plus importante au niveau du menton. La barbe en forme d’ancre associée à une moustache est parfaite tout comme le style « à la Van Dyke ». Pour les visages ovales, les messieurs ont l’embarras du choix : tout leur va ! La barbe de trois jours faussement négligée nécessite un entretien régulier. La barbe timbre, comme son nom l’indique, se limite à une fine bande pileuse verticale sur le menton. Le collier de barbe, sans moustache, est aussi très seyant.

Trouver une école pour se former en esthétique à Paris
Pourquoi faire un CAP d’esthétique ?