Le métier de coiffeur

Que fait-il ?

Spécialiste des cheveux, des plus frisés aux plus raides, le coiffeur conseille ses clients. Il met au service de leur bien-être sa technique, sa créativité et son écoute.

De plus en plus, il conseille sur le soin et l’entretien à apporter aux cheveux. Il propose à la vente des produits capillaires, ainsi que des accessoires pour les cheveux.

Comment travaille-t-il ?

Le CAP coiffeur est le minimum requis pour exercer le métier. Il se prépare après la troisième, en 2 ans. Le BP, option coloriste permanentiste ou styliste visagiste, est obligatoire pour ouvrir son salon de coiffure. Il se déroule également sur 2 ans.

Au cours de ses études, l’apprenti coiffeur peut se spécialiser en devenant styliste visagiste ou coloriste permanentiste.

Le styliste visagiste après avoir fait un shampooing et démêlé les cheveux de son client observe la forme de son visage et lui propose la coupe la mieux adaptée à l’aide de ciseaux, tondeuse ou sculpteur.

Le coloriste permanentiste intervient pour appliquer des produits naturels ou chimiques afin de colorer, décolorer, lisser, friser. Une fois ces techniques effectuées le coloriste permanentiste termine son travail par un coiffage (brushing par exemple) à l’aide de brosses et produits spécifiques au coiffage.

Où exerce-t-il ?

Salarié, il peut travailler aussi bien dans un salon indépendant que dans une franchise. De plus en plus de salons créent une ambiance et une atmosphère spécifiques. Le salon (décoration, style, musique éventuelle…) devient alors un espace de création dans lequelle le coiffeur s’inscrit en véritable artiste !

Artisan, il possède son ou ses salons en nom propre mais il peut également créer une ou plusieurs sociétés de type SARL pour gérer ses affaires.
De nombreux diplômés ont cet objectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *